PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

 

Le collectif Pouvoir d’Agir

Qui sommes-nous?

Militants associatifs et professionnels regroupés au sein du Collectif Pouvoir d’agir, nous sommes impliqués dans le développement du pouvoir d’agir des citoyens, notamment précarisés, très souvent exclus de l’espace public et de l’action politique.
Imaginer les moyens de construire ce monde nouveau est nécessairement notre affaire commune, où toutes les voix comptent. Les initiatives positives qui fleurissent partout sur le territoire et dans tous les domaines nous indiquent la voie et démontrent, d’ores et déjà, que la construction d’un autre système politique, économique et social est possible.

Convaincu que cette construction ne peut se faire qu’en partant des initiatives citoyennes déjà à l’œuvre, notre Collectif partage une volonté de contribuer à la mise en valeur et au développement du pouvoir d’agir des citoyens afin d’en diffuser la puissance transformatrice dans des rencontres de terrain, expérimentations, colloques.

 

Composition, historique et présentation des réseaux impliqués

Le Collectif Pouvoir d’Agir est composé

–          d’une vingtaine de réseaux nationaux

–          de membres individuels : chercheurs, militants, professionnels….

–          de collectifs locaux en construction (groupes d’habitants, plateformes d’appui) dans plusieurs villes et régions de France

–          de partenaires associés (organisations, associations intéressées par l’action du collectif)

Pouvoir d’agir a été créé en juin 2010 à l’initiative de réseaux agissant dans des quartiers populaires : le Comité national de liaison des régies de quartier (CNLRQ), la Fédération des centres sociaux et socioculturels de France (FCSF), l’association des directeurs de plans locaux pour l’insertion et l’emploi (EUROPLIE), le Comité national de liaison des associations de prévention spécialisée (CNLAPS) et l’inter-réseau des professionnels du développement social urbain (IRDSU), avec l’appui de la FONDA (association de promotion de la vie associative).

Ces réseaux ont publié, en juin 2010, une lettre ouverte, « Valoriser les capacités citoyennes des quartiers populaires », en écho à la « Lettre à ceux qui ignorent les banlieues », publiée par Claude Dilain, maire de Clichy-sous-Bois et président de l’association des maires Villes et banlieues, en mai 2010.

D’autres réseaux ont ensuite rejoint le collectif, notamment Asmae-Sœur Emmanuelle et France Initiative. Ils ont lancé un appel « Pour mieux vivre ensemble : le pouvoir d’agir des citoyens », en janvier 2011.

Début 2011, ATD-Quart Monde (

Présentation des réseaux impliqués (juin 2011) :

  • L’ACEPP(Association des collectifs parents enfants professionnels) est un réseau national d’initiatives parentales pour l’accueil des jeunes enfants et de leurs familles (800 lieux d’accueil sur tout le territoire). L’ACEPP est notamment à l’origine de la création depuis 2005 d’Université populaires de parents dans plusieurs régions de France – http://www.acepp.asso.fr/ – http://www.upp-acepp.com/
  • L’AFEV (Association de la fondation étudiante pour la ville) développe l’accompagnement individualisé d’enfants par des volontaires étudiants, dans une approche d’éducation non formelle. Son objectif est de réduire les fractures qui traversent notre société et touchent d’abord les enfants et jeunes des quartiers populaires- http://www.afev.fr/
  • Asmae-Sœur Emmanuelleest une ONG de solidarité internationale spécialisée dans le développement de l’enfant. Elle déploie en France un programme de soutien à des initiatives collectives portées par des habitants.- http://www.asmae.fr/
  • L’Association des directeurs de plans locaux pour l’insertion et l’emploi(EUROPLIE) regroupe plus d’une centaine de directeurs de plans locaux (plus de la moitié des PLIE existants): les PLIE accueillent plus de 50 000 personnes chaque année et proposent des parcours individualisés vers l’emploi et l’insertion.- http://www.europlie.asso.fr/
  • BGE(Ensemble pour agir et entreprendre, ex-Réseau des boutiques de gestion) est un réseau d’accompagnement à la création-reprise d’entreprises, qui accompagnent les porteurs de projets grâce à 430 implantations locales en France, de l’émergence jusqu’au suivi des projets. –http://www.boutiques-de-gestion.com/
  • LeComité national de liaison des régies de quartier (CNLRQ) regroupe 140 régies de quartier présentes sur le territoire national, qui mobilisent 2000 bénévoles et salarient 8000 habitants dans des missions de développement de leur quartier – http://www.cnlrq.org/
  • LeComité national de liaison des associations de prévention spécialisée (CNLAPS) anime un réseau de 320 associations et structures publiques, habilitées dans le cadre de la protection de l’enfance et qui emploient près de 4000 professionnels (éducateurs de rue).- http://www.cnlaps.fr/
  • LaFédération des centres sociaux et socioculturels de France (FCSF) regroupe 1000 centres sociaux répartis sur le territoire français, dont 600 dans les quartiers populaires, et représente environ 10000 salariés et plusieurs centaines de bénévoles par centre social. – http://www.centres-sociaux.fr/
  • La Fondaest un laboratoire d’idées créé en 1981, dont le projet est d’analyser les mutations de notre société, affectant et déterminant les initiatives citoyennes sous forme associative, mais aussi de proposer une meilleure prise en compte de cette plus value sociale. – http://www.fonda.asso.fr/
  • France Initiativeest le premier réseau associatif de financement et d’accompagnement à la création d’entreprise en France. Il anime un réseau de 244 plateformes couvrant tout le territoire.- http://www.france-initiative.fr/
  • L’Institut Renaudotest une association dont l’objectif est de contribuer à la promotion de la santé, notamment à travers le développement des démarches communautaires en santé.- http://www.institut-renaudot.fr/index.html
  • L’Inter-réseau des professionnels du développement social urbain(IRDSU) regroupe 15 réseaux régionaux de professionnels en charge de la Politique de la Ville et du DSU et 180 collectivités territoriales abonnées. Il touche 7800 professionnels et partenaires.- http://www.irdsu.net/
  • ATD-Quart Mondeest un mouvement international pour les droits de l’Homme, avec l’objectif de garantir l’accès des plus pauvres à l’exercice de leurs droits et d’avancer vers l’éradication des situations de pauvreté – http://www.atd-quartmonde.fr/
  • Mingaest une association regroupant des particuliers, des associations et des entreprises qui militent afin de construire une économie au service de tous, régulée démocratiquement, respectueuse de la nature.- http://www.minga.net/
  • Récit, le réseau des écoles de citoyens –http://www.recit.net/
  • L’Unadel (Union nationale des acteurs et des structures du développement local) est une association de promotion du développement local participatif auprès des citoyens et institutions, à tous les niveaux du territoire. Lieu de ressources et d’expression politique, elle met en réseau et permet les échanges entre des acteurs et structures du développement local participatif. – http://www.unadel.asso.fr/

 

Le site et ses rubriques

Le site est actuellement en reconstruction.

Cependant, on peut naviguer dans les différents menus et y trouver les informations cherchées à travers les différentes rubriques présentes dans cet espace ressources:

Le collectif: page où est présentée l’origine de ce collectif et expliquant son but et les moyens mis en œuvre pour atteindre ce but.

Les réseaux impliqués : description des réseaux « historiques » participant à ce collectif. Les nouveaux réseaux qui rejoignent le collectif sont ajoutés au fur et à mesure. 

Les événements : cette rubrique offre à ceux qui consultent le site les éléments nécessaires afin pour faire connaître leurs initiatives en vue de les diffuser sur ce site internet ou via la page FB.

– Les Initiatives: ensemble des événements et initiatives en rapport avec le développement du pouvoir d’agir identifiés par les responsables du site ou qui leur ont été communiqués.

Les Ressources: compilation des documents traitant du pouvoir d’agir que cela soit à l’attention des citoyens, praticiens, politiques, universitaires, sympathisants du collectif pouvoir d’agir etc. Afin de faciliter la recherche d’informations, cette rubrique est divisée en trois sous-parties:

Partage d’analyse : différentes approches pour analyser le pouvoir d’agir. Qu’il s’agisse d’écrits d’universitaires, de textes issus de la puissance publique ou d’une façon plus large d’une théorisation et intellectualisation de ce que peut être le pouvoir d’agir.

Méthodologie : corpus de textes expliquant comment développer le pouvoir d’agir des individus.

– Partage d’expérience : témoignages de praticiens, d’acteurs de terrain mettant en pratique ce développement du Pouvoir d’agir.

 

Contact pour joindre le collectif: pouvoir.agir@gmail.com

 

Le centre de ressources du site est alimenté grâce au financement de la région Ile de France.