PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Ministère de l’Education Nationale – Conférence de presse du 12 Juin 2014 :

Accéder au site source de notre article.


Sommaire

Avant-propos du ministre

Les bénéfices des nouveaux rythmes constatés par les acteurs de terrain

Un dispositif d’information en direction des parents

Nouvelle organisation du temps scolaire : le choix des communes en chiffres

Annexes :

– Lettre du ministre aux parents – juin 2014

– Une journée à l’école du Petit-Vivier : webreportage – juin 2014

– Sondage CSA/ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche : « Les Français

et les rythmes scolaires » – mai 2014

– Nouveaux rythmes scolaires : les bonnes pratiques en maternelle – décembre 2013

Avant-propos

Afin de faire bénéficier aux enfants des meilleures conditions possibles pour acquérir les savoirs fondamentaux,

c’est l’ensemble des écoles françaises qui adoptera les nouveaux temps scolaires à la rentrée 2014. Prenant

cinq fois par semaine le chemin de l’école et non plus seulement quatre, disposant tous d’une matinée

supplémentaire, travaillant aux moments de la journée où leur attention est la plus soutenue, les élèves

se verront ainsi faciliter l’accès à la maîtrise de la lecture, de l’écriture et du calcul.

Conscient des aménagements que ces nouveaux horaires impliquent pour les enseignants, pour le

personnel des écoles et pour les communes, j’ai défini par le décret du 7 mai 2014 les moyens pour

accompagner le plus précisément possible tous les acteurs dans ce changement appelé par l’intérêt

des enfants.

J’ai également écrit à tous les parents d’élèves pour leur rappeler l’esprit dans lequel la modification des

temps scolaires est menée. Cette lettre leur sera distribuée dans les écoles à partir du 15 juin.

Un site internet dédié sera mis en ligne dès le 23 juin. Entre autres informations, il donnera aux parents

accès aux nouveaux horaires de leur école.

L’instauration des nouveaux temps scolaires ne poursuit qu’un seul objectif : donner à chaque élève tout

ce qu’il faut pour apprendre et se sentir bien. Tout est donc mis en œuvre pour adapter le temps scolaire

à celui de l’enfant et permettre à chacun d’aborder la rentrée 2014 le plus sereinement possible.

Benoît Hamon

Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Répondre