PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In OVLEJ-Etudes et Recherches de la JPA – Bulletin n°43 – mai 2014 :

Accéder au site source de notre article.


Editorial

Après deux bulletins consacrés aux départs en vacances et aux colonies de vacances, ce numéro 43 apporte un regard approfondi sur les pratiques liées aux accueils de loisirs sans hébergement. Issus de l’enquête conduite en 2011 par l’OVLEJ-Etudes et recherches de la JPA, les résultats présentés ici montrent que ces équipements de proximité, qui accompagnent la vie quotidienne de près de 2,6 millions d’enfants et d’adolescents sont de véritables espaces interstitiels entre l’école et la famille. Au-delà des fonctions de «garde» auxquelles ils répondent, il s’y joue de véritables enjeux éducatifs, dont ceux liés à la mixité sociale. Leur fréquentation, qui semble en nombre d’utilisateurs, être stabilisée depuis la fin des années 90, est particulièrement intense durant les périodes de vacances scolaires, et devient également plus régulière le soir et les mercredis. Par ailleurs, cette fréquentation accuse un décrochage sensible lorsque les enfants atteignent les 11-12 ans (période d’entrée au collège). A ce titre, les centres de loisirs peuvent être considérés comme des espaces d’émancipation, des lieux transitoires qui constituent, dans les parcours éducatifs, une étape vers d’autres pratiques et vers l’autonomie.

Alors que ces centres de loisirs sont aujourd’hui au cœur des politiques éducatives territoriales et de la réforme concernant les rythmes scolaires l’Ovlej-Etudes et recherches de la JPA poursuit ainsi son travail de recherche et d’analyse en posant un jalon qui devrait à terme permettre de mieux mesurer l’évolution de ces équipements. L’Ovlej, soutenu par ses membres fondateurs, la JPA et l’UNAT, affirme ainsi son rôle d’observateur incontournable des pratiques de vacances et de loisirs collectifs des enfants et des jeunes.

Luc Greffier

Président de l’Ovlej-Études et recherches de La JPA

 

Répondre