PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

Les Français portent un regard très critique sur le fonctionnement actuel de l’école en France

• Seule l’école maternelle échappe au jugement sévère des Français : 76% estiment qu’elle fonctionne bien.
• Les Français sont très partagés sur l’école élémentaire : 47% estiment qu’elle fonctionne bien, contre 50% qui déclarent qu’elle fonctionne mal.
• Le second degré concentre les critiques puisque les jugements sont majoritairement négatifs, que ce soit sur le collège (71% des Français jugent qu’il fonctionne mal) qui demeure le maillon faible ou, dans une moindre mesure, sur le lycée (59% de jugements négatifs).

La transmission des savoirs, au cœur des missions assignées à l’école
• La priorité principale de l’école reste pour les Français très largement de « transmettre des connaissances » (79% de citations).
• Vient ensuite le fait de « transmettre le goût de l’effort », cité par plus d’un tiers des interviewés (36%), de « former de futurs citoyens » (31%) ou encore de « contribuer à l’épanouissement des enfants » (25%).
• L’idée que l’école puisse « réduire les différences sociales » ne séduit que 12% des interviewés.

Une priorité largement donnée à l’apprentissage du français et des mathématiques
• Le français et les mathématiques arrivent largement en tête des matières qui devraient selon les Français être enseignées en priorité à l’école en France aujourd’hui (avec 95% et 70% de citations).
• Loin derrière, les langues étrangères (46%) et l’histoire-géographie (41%) complètent le podium.
• Enfin, l’informatique (14%), les sciences physiques (6%), les sciences naturelles (5%) et le latin et le grec (3%) ne recueillent que des taux de citations très faibles.

Lire la suite : www.bva.fr/fr/sondages/questions_d_actualite_bva_-_orange_-_itele/les_francais_et_l_ecole.html