PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Lyon.info – le 10 juin 2014 :

Accéder au site source de notre article.


Alors que les conseils d’école lyonnais sont partagés sur la réforme proposée par la ville de Lyon, Nathalie Perrin-Gilbert, mairesse du 1er, demande une « expérimentation spécifique à (son) arrondissement ».

Selon le Progès, 81 conseils se sont prononcés pour, 78 contre, 6 ont enregistré autant de votes pour que contre et 1 n’a pas participé au vote, soit 50,9% de votes favorables selon l’interprétation qu’en fait la mairie centrale.

Cela n’est pas l’avis de Nathalie Perrin-Gilbert qui considère « que la majorité des conseils d’école de la Ville de Lyon qui se sont exprimés n’ont pas adopté le projet de la municipalité lyonnaise ». Et demande aussitôt au rectorat de pouvoir mettre en place sa propre réorganisation de la journée des écoliers.

Rappelons que la réforme proposée par Gérard Collomb prend quelques légèretés avec le projet proposé par l’ancien ministre de l’éducation Vincent Peillon. Celui-ci vise à raccourcir les journées de cours, les faisant passer de 6 heures actuellement à 5 heures 15, afin de mieux correspondre au rythme biologique des jeunes enfants. La solution imaginée par la mairie de Lyon conserve au contraire des journées de 6 heures et déplace simplement le vendredi après-midi au mercredi matin.

« Construite sans concertation avec les personnels ni même avec les familles, loin de privilégier l’intérêt des élèves et un projet pédagogique mûrement réfléchi, la structure choisie par la majorité municipale risque de creuser singulièrement les inégalités entre les enfants », s’indigne la mairesse du 1er dans un communiqué.

Répondre