PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly
SOMMAIRE
 
Edito
pourquoi ce guide ?
 
Les accueils collectifs de mineurs et l’EEDD en région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Contexte
Rôle et potentiel d’action des ACM
 
Le dispositif régional
Historique du projet
2 ans d’experimentation : le bilan
Naissance des Centres écohérents
Quelle suite pour la démarche régionale ?
 
Comment devenir un «Centre écohérent» ?
S’engager dans la démarche
Passer à l’action
Mobiliser, communiquer, valoriser
 
Retours d’expériences des pôles

EDITO
 
Les enjeux environnementaux auxquels nous devons faire face appellent des changements dans les pratiques de chacun. L’éducation à l’environnement et au développement durable est un outil qui peut aider tous les habitants, les acteurs socio-économiques et les décideurs à aller vers l’écocitoyenneté dans leurs comportements et leurs décisions.
La Région mène depuis 2004 une ambitieuse politique de soutien à l’éducation à l’environnement et au développement durable. L’intervention de la Région est structurée par une délibération votée en 2007 par l’assemblée régionale. Les publics prioritaires sont le grand public, les lycéens et apprentis, les jeunes hors temps scolaire. C’est pour ces derniers publics que la Région a lancé en 2012 la démarche «Centre écohérent» dont l’objectif est d’initier un maillage du territoire régional par des pôles ressources en matière d’éducation à l’environnement et au développement durable dans le champ des loisirs jeunesse.
Le temps des loisirs représente le troisième pôle éducatif dans la vie de l’enfant et du jeune, au côté de la famille et de l’école.
Dans ce temps d’éducation non formelle, les accueils collectifs de mineurs occupent une place importante. Une réelle diffusion des bonnes pratiques et des actions d’éducation à l’environnement et au développement durable est ainsi espérée à travers les quelques 6 000  accueils collectifs de mineurs déclarés chaque année en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Le temps des loisirs pour les jeunes est celui de l’ouverture, de la découverte, et il semble naturel que les acteurs de l’éducation populaire et de l’EEDD soient les relais des politiques régionales en matière de préservation de l’environnement et d’apprentissage de l’écocitoyenneté.
C’est essentiel pour la sauvegarde de ces biens communs que sont l’eau, l’air, la biodiversité, les paysages, les ressources naturelles, et d’un climat permettant à chacun de s’épanouir à la surface de la terre mais aussi pour le partage de valeurs de solidarité, de respect et de démocratie.
Ce guide méthodologique permet de fournir des outils et repères nécessaires aux directeurs et animateurs des accueils collectifs de mineurs de la région afin qu’ils puissent s’engager dans une démarche globale et concrète de développement durable.
 
Michel Vauzelle, Président de la Région