PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

Alors que la ministre de l’Education nationale vient d’annoncer des expérimentations pour renforcer la mixité sociale dans des collèges pilotes dans une quinzaine de départements, la FCPE rappelle qu’elle a toujours revendiqué l’importance d’agir pour plus de mixité sociale à l’Ecole. Mais pour y parvenir, plusieurs conditions sont à réunir. Trop souvent délaissée au profit des intérêts individuels, la mixité sociale nécessite d’abord de faire primer l’intérêt général.

Les parents et leurs représentants exigent d’être associés aux expérimentations dans les départements. La FCPE sera particulièrement attentive à ce que l’intérêt des enfants soit bien la priorité.

La FCPE rappelle également que la liaison école-collège et le renforcement de la mixité sociale vont de pair dans la lutte contre l’échec scolaire. Les expérimentations sur la carte scolaire ne doivent pas être un frein au travail en commun des enseignants des écoles primaires et des collèges d’un même territoire.

La mixité sociale se construit également dans la classe. Il est donc urgent de mettre fin aux classes de niveau qui se sont multipliées dans les établissements. Par ailleurs, la mise en œuvre de la réforme du collège doit concrétiser cet objectif que la FCPE avait appelé de ses vœux.

La mixité sociale est une question urgente. Ces expérimentations ne peuvent pas être la seule mesure prise pour la renforcer au sein de l’Ecole.

Lire la suite : http://www.fcpe.asso.fr/index.php/actualites/item/1596-mixite-associer-les-parents-aux-experimentations-a-venir