PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

Source :

Accéder au site source de notre article.


Le CRDP de Créteil m’a aimablement invité, le 13 février dernier, dans le cadre de ses Mercredis, à prendre la parole au CDDP du Val-de-Marne sur le thème général des enjeux pour l’école de l’éducation aux médias numériques. 

J’ai choisi d’évoquer tout particulièrement, comme je l’avais fait en d’autres occasions, les pratiques numériques médiatiques des jeunes, les enjeux pour l’école et la société. Dans les échanges qui ont suivi, nous avons tenté de tracer quelques perspectives, d’imaginer comment l’école serait contrainte à s’adapter et évoluer.

Comment ne pas s’interroger, par exemple, sur quelques-uns des chiffres que nous annoncent certaines des enquêtes récentes ?

Comment comprendre que plus d’un enfant sur deux, entre 6 et 15 ans, préfère demander à Google plutôt qu’à ses parents quand il ne sait pas quelque chose ?

Convient-il de se réjouir ou de déplorer que 98 % des lycéens aient un compte Facebook ?

Comment entendre que plus de deux élèves sur trois de 15 ans disent ne jamais utiliser Internet à l’école ? Deux sur trois !

Plus d’un enfant sur deux entre 11 et 17 ans accède maintenant librement et sans entraves à Internet via son ordiphone personnel. Ce chiffre ne cesse d’ailleurs d’augmenter de mois en mois… Encore une fois, faut-il s’en réjouir ou s’en inquiéter ?

Et, dans la même fourchette d’âge, comment interpréter le fait que 3 enfants sur 4 soient aussi en ligne quand ils regardent la télévision ?

Les parents doivent-ils s’inquiéter que trois sur quatre des enfants de 14 à 20 ans dorment avec leur mobile allumé sous l’oreiller, qu’un enfant sur dix à 15 ans passe 10 heures par jour en ligne, qu’une jeune fille de 15 ans envoie ou reçoive plus de 6 000 textos par mois, que près d’un enfant sur deux entre 13 et 17 ans reconnaît avoir « triché » avec son ordiphone lors d’un contrôle ou d’un examen ?

Que de questions !

Voir vidéo sur site CRDP

Répondre