PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Institut Français de l’Education (IFE) :

Accéder au site source de notre article.


Date :  du 18-12-2013 au 20-12-2013

Lieu :  Rabat

Organisation :  Association marocaine pour l’amélioration de la qualité dans l’enseignement (AMAQUEN)

Programme : 
Lors de cette 10ème session du CIMQUSEF qui couronne une décennie d’engagement de l’AMAQUEN à participer aux efforts de l’amélioration de la qualité dans les systèmes d’éducation et de formation, Nous avons choisi, dans la lignée des thématiques relevant du champ de management de la qualité, d’aborder cette problématique d’actualité. Car elle est liée aux rôles que peuvent jouer les différents acteurs et parties prenantes dans la réussite des réformes auxquelles s’engagent les différents pays ou groupements de pays pour améliorer leurs systèmes d’éducation et de formation. Le Cimqusef’2013 invite donc les conférenciers et intervenants à essayer de répondre aux questions sous-jacentes à la problématique :
"Comment le management du changement favorise-t-il l’Engagement des parties prenantes dans la réussite des réformes des SEF ?".

Les propositions de communications sont attendues jusqu’au 31 août, autour des deux ensembles thématiques suivants :

1- Au-delà de la motivation et de l’implication, l’engagement des acteurs, des enseignants et des apprenants

Les résumés doivent approcher la problématique du congrès en insistant notamment sur les points suivants:

• l’appréhension des nouvelles missions de l’école par les différentes parties prenantes;

• le degré de pertinence entre les outputs de l’école et les besoins réels de la société et son impact sur l’image socioéconomique de l’école;

• les facteurs entravant le fonctionnement de l’école ‘’ascenseur social’’;

• l’impact de la manière avec laquelle les acteurs pédagogiques conçoivent leurs missions et perçoivent leur métier;

• les éléments influençant le rendement du personnel au sein des SEF ;

• le rôle de la famille dans l’engagement de leurs enfants dans l’apprentissage ;

• le rôle de la gestion de proximité dans la satisfaction de la communauté scolaire;

• l’impact du sentiment du bien être sur la relation qu’entretiennent enseignants et élèves avec leur institution;

• les facteurs renforçant le sentiment d’appartenance à l’institution d’éducation et de formation;

• Les manières de développer ou améliorer les parcours professionnels dans le but d’améliorer l’engagement et le rendement;

• L’impact de la motivation des RH de manière durable sur leur engagement;

• Les limites de la motivation dans la mobilisation des RH et leur implication positive dans la réforme des SEF;

• La formation continue comme facteur favorisant l’engagement des RH;

• Rôle de la responsabilisation et la réédition des comptes dans le dopage institutionnel de l’engagement des RH;

• Les outils stimulant l’engagement des ressources humaines de manière durable;

• Les motivations clé des dirigeants et responsables au sein des SEF.

2- Le management du changement et la réussite des réformes.

Les résumés doivent approcher la problématique du congrès en insistant notamment sur les points suivants:

• Les compétences centrales requises pour les dirigeants et responsables au sein des SEF;

• La satisfaction professionnelle à laquelle ils peuvent s’attendre les dirigeants pour assurer le leadership;

• La manière qui pourrait améliorer la gestion des ressources humaines;

• Les modes de gestion permettant l’interopérabilité;

• Les stratégies, politiques et pratiques de management des RH auxquelles les gouvernements doivent recourir pour mobiliser les dirigeants au sein de leurs SEF;

• La création d’une image de marque du SEF qui interpelle les individus talentueux;

• les stratégies permettant la mise en place des compétences essentielles de Leadership;

• Le développement d’une culture participative au sein des SEF ;

• La mise en place par les gouvernements des processus efficients pour la gestion du talent;

• L’importance des processus de gestion des performances, des processus d’appréciation, des plans de développement personnel et des procédures disciplinaires;

• Les leviers du changement et les conditions favorables à leur mise en place;

• Les dimensions individuelle, relationnelle, collective, organisationnelle, institutionnelle et culturelle du changement;

• Les modes de conduite du changement.

URL :  http://cimqusef.amaquen.com/…/cimqusef2013

Répondre