PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

 

 Participer vraiment à la Refondation de l’école, «De l’éducation, naît la confiance, de la confiance naît l’espoir, de l’espoir naît la paix» Confucius, par Claire Leconte, professeur honoraire de Psychologie, Université Charles de Gaulle Lille 3.

Confe?rence et ateliers-travailler ensemble

Ce texte est une synthèse, rédigée à la demande des participants à la conférence tout public le soir du 8 novembre 2016, sur le thème « Comment co-construire un projet éducatif au service de chaque enfant », et des ateliers « Travailler ensemble » du lendemain, le matin, principalement avec les animateurs et intervenants divers, l’après-midi avec les parents et les enseignants principalement, en présence de l’IEN (Inspecteur de l’éducation nationale), à Tarnos, commune dans laquelle Claire Leconte intervenait depuis plusieurs mois.

En complément, on trouvera dans la rubrique « Bonnes feuilles » un second texte richement documenté sur la réforme des rythmes scolaires, conférence à l’IUF (Institut Universitaire de France) de Montpellier, et un inédit, intitulé Prendre plaisir à grandir Cumul d’éducations partielles ou éducation globale ? « L‘éducation est liée à toute l’éducation politique et sociale, et il faut qu’elle se renouvelle et s‘élargisse à mesure que s’élargissent et se renouvellent les problèmes», spécialement rédigé pour ce numéro de La Lettre de Prisme, dans lequel, est analysé ce que serait une véritable « refondation » de l’Ecole:

« ’Une réforme réelle de l’école passera par un changement complet de la gestion du temps scolaire, de ses contenus, en considérant d’égale importance pour les apprentissages toutes les matières, abstraites ou faisant appel à la créativité ou à la motricité. Mes recherches en psychologie de l’éducation m’ont convaincue qu’on n’apprend pas à lire-écrire-compter uniquement en maths et en français mais aussi que l’enfant est un être global, avide d’apprendre dès sa venue au monde, mais qui, pour grandir, a besoin de cohérence entre les temps dans lesquels il doit vivre, son développement harmonieux nécessite une continuité éducative perceptible, il ne peut être émietté entre plusieurs rôles, celui de l’enfant-élève, de l’enfant de sa famille, de l’enfant du centre de loisirs, de l’enfant des clubs et associations en tous genres. » (p. 4).

On peut retrouver sur son blog les textes de Claire Leconte