PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

« C’est pas simple quand on a un discours qui n’est ni pour ni contre ». Pour Valérie Marty , présidente de la Peep, seconde association de parents d’élèves, la rentrée se fait sans passion. Pas convaincue par la réforme des rythmes, mitigée par celle du collège, une seule hose fait vibrer la Peep : les erreurs de communication de la ministre.

 Ils sont sceptiques les parents de la Peep. Consultés par leur association, près de 6000 adhérents Peep ont répondu à un sondage sur la rentrée. Point commun : ils ne croient pas trop dans les réformes et dans les capacités de l’école. 54% se déclarent inquiets par la réforme du collège, un taux jugé « normal » par V.Marty. Ce qui les chagrine c’est bien la suppression des filières élitistes. Car 58% estiment que l’Ecole ne peut pas réduire les inégalités sociales. D’ailleurs 62% jugent que la création de secteurs multi collèges sera inefficace aussi pour la mixité sociale. Dans la même veine, 39% des parents jugent que la réforme des rythme sera sans effet sur la réussite des enfants.

Alors la réforme du collège, même pas peur à la Peep. Pour V Marty, les EPI (travaux interdisciplinaires) sont intéressants mais compliqués à mettre en oeuvre. La suppression des classes bilangues est secondaire par rapport à une nécessaire réflexion sur la façon d’enseigner les  langues au collège. « On a soif de plus de profondeur », dit V Marty. « Par exemple sur le comment enseigner , sur l’accompagnement, le climat scolaire ». Pour elle « la vraie révolution à l’éducation nationale ce serait son ouverture aux parents ».

A ce sujet V Marty s’anime et lance sa pique. Reconnaissant que la ministre « est la seule à vraiment se préoccuper de la place des parents à l’école », elle assassine ses communicants. « Ce qui m’embête dans le lettre aux parents de la ministre c’est que j’ai du lire deux fois les deux premières phrases pour les comprendre. Elles sont beaucoup trop soutenues. Faisons un effort pour porter un message clair aux parents et rendre les réformes compréhensibles ».

F. Jarraud

Lire la suite : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/09/10092015Article635774657854803212.aspx

Categories: Ecoles - Familles