PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

In Maires des Grandes Villes – N°966 du 27 mars 2013 :

Accéder au site source de notre article.


L’« Extranet des grandes villes et agglomérations » poursuit la mise à disposition aux collectivités membres de son réseau de ses études sur l’évolution de la tarification des services publics locaux.

Rappelons que ce réseau, espace dédié et entièrement sécurisé sur Internet, proposé par «Conjuguer» aux grandes villes et intercommunalités membres de l’Association des Maires de Grandes Villes de France, permet à ces dernières un partage en ligne de leurs expériences et une connaissance des solutions les plus performantes et efficaces de la gestion locale.

Une récente étude de l’« Extranet » dépasse les frontières et dresse un panorama de la tarification de la restauration en école primaire publique dans cinq pays frontaliers de la France : Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne et Suisse.

Premier enseignement : la culture du repas de la mi-journée en milieu scolaire n’est pas partagée par l’ensemble de nos voisins transfrontaliers. L’Allemagne est le seul pays où le taux de fréquentation est supérieur à celui de la France : 60 % contre 49 %.

Le deuxième enseignement porte sur le prix du repas dont s’acquittent les parents. La moyenne nationale française s’établit à 2,70 € (source : http://www.cantinescolaire.net).

Seule l’Angleterre propose un tarif en dessous de cette moyenne avec un prix moyen pour les villes de plus de 100 000 habitants de 2,18 €. A l’opposé, se trouve la Suisse, avec un prix moyen de 6,52 € (7,88 francs suisses) pour les villes de plus de 100 000 habitants, qui assimile la cantine scolaire à une garderie extrascolaire ce qui peut expliquer ces prix plus élevés.

En Espagne, pays où sont reversées peu de prestations sociales, il existe des aides spécifiques (sous forme de bourses ou de prise en charge du prix du repas avant facturation) permettant une réduction partielle, voire totale, du prix. Les établissements anglais ne font pas état d’aides spécifiques pour les repas en cantine, toutefois, sur les 60 établissements étudiés dans ce pays, 40 accordent la gratuité aux bénéficiaires du “Jobseeker’s Allowance“ (allocation versée aux personnes actives en situation de chômage).

Le détail de cette étude est disponible pour les membres du réseau sur l’« Extranet des grandes villes et agglomérations».

Infos pratiques

Pour une démonstration en ligne et tous renseignements sur les conditions d’adhésion à l’Extranet : société « Conjuguer », par courriel sur info@conjuguer.fr ou par téléphone au 01 56 54 14 40

Claude MILLIOT

Répondre