PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

Résumé

Les faits

  • Les écoliers canadiens passent environ 109 minutes par jour dans la cour d’école, soit 25 % de leur journée scolaire.
  • À peine la moitié des enfants sont physiquement actifs pendant la récréation.
  • Les activités physiques compétitives traditionnellement offertes dans les cours d’école asphaltées, comme le ballon-chasseur, le soccer, etc., n’intéressent pas tous les jeunes, particulièrement les filles.

Des pistes d’actions

  • Former un comité responsable de la réalisation du projet de réaménagement d’une cour d’école.
  • Aménager l’espace pour favoriser différents types de jeux : jeux collectifs, jeux en petits groupes, jeux individuels.
  • Utiliser un marquage coloré au sol pour délimiter les aires de jeux.
  • Offrir une variété d’équipements mobiles : ballons de soccer, cordes à sauter, frisbees, cerceaux…
  • Réaménager les cours d’école asphaltées en faisant plus de place aux espaces naturels.

Des effets bénéfiques multiples

  • Réaménagement physique de la cour d’école = 6 minutes d’activité physique de plus par jour
  • Réaménagement physique de la cour + prêt d’équipements de jeu + animation des récréations = 2 fois plus de participation des jeunes aux activités physiques d’intensité moyenne à élevée
  • Aussi des effets sur la réduction de l’intimidation dans la cour d’école

Lire la suite : http://veilleaction.org/fr/les-fiches-pratiques/amenagement-urbain-rural/amenager-une-cours-decole-pour-encourager-le-jeu-actif.html#