PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly
  1. Introduction

L’ensemble des études actuelles converge vers le constat que les difficultés rencontrées par les élèves se concentrent au moment des ruptures scolaires : changement d’établissement et d’organisation pédagogique de la maternelle à l’élémentaire, de l’école au collège, du collège au lycée. Depuis quelques années et forte de ce constat, la notion de continuité scolaire semble fondamentale pour atténuer ces difficultés. Elle s’impose à tous les acteurs du système éducatif.

Dans cette perspective, nous pensons que le traitement de la continuité scolaire au sein du système éducatif doit se positionner autour de ses deux acteurs : l’enseignant et l’élève. C’est en considérant ces deux points de vue que nous éclairerons le véritable sens de la continuité scolaire.

  • Le premier point de vue est celui de l’enseignant dans sa discipline. En effet, la continuité scolaire nécessite pour lui une logique de progression dans les apprentissages. Celle-ci pouvant permettre aux enseignants de situer à n’importe quel moment de la scolarité les contenus d’enseignement. D’autant plus que ceux-ci doivent être proposés autour de choix relatifs aux caractéristiques des élèves. En somme, une véritable continuité d’apprentissage.

  • Le deuxième et pas le moindre est le point de vue de l’élève. Nous avons tous un jour fait l’expérience dans nos classes de cette nécessité du sens pour les élèves. Si bien qu’il n’y a pas de continuité sans que l’élève soit motivé par les transformations et trouve sens aux apprentissages dans lesquels il est engagé.

C’est par la prise en compte de ces deux aspects que le système éducatif et les disciplines qui le composent vont faire progresser l’élève tout au long de sa scolarité. Pour que cette démarche de continuité soit opérationnelle, il semble essentiel que les enseignants puissent situer leur niveau d’intervention par rapport à ce qui est fait aux autres niveaux du cursus scolaire et aux exigences institutionnelles des programmes officiels. Mais également dans le même temps donner du sens à la continuité scolaire pour que les élèves soient motivés pour la suivre. En définitive, la construction de la continuité scolaire est basée sur une véritable démarche pédagogique et didactique qui doit permettre de lier continuité des apprentissages et sens pour l’élève.

Forts de ce constat, les propos qui suivent vont proposer une démarche générale qui permet de mettre en place la continuité scolaire. Il s’agira de penser la continuité scolaire autour de deux types d’approche qui doivent interagir ensemble. Tout d’abord La continuité d’apprentissage : situer, faire progresser les apprentissages pendant l’ensemble de la scolarité. Puis la continuité de sens : qui motive les élèves par ses transformations et qui donne du sens aux apprentissages pendant tout le cursus.

Lire la suite : ContinuParcoursJamesR