PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

La justice scolaire, c’est prendre en compte le sentiment de justice et d’injustice, la justice restaurative, le cadre et les règles, la médiation par les pairs et les modalités l’évaluation.
Les stratégies pédagogiques pour un climat serein s’appuient sur la coopération entre élèves, la motivation, l’engagement, la parole de l’élève et les élèves acteurs.
Un plan de prévention des violences prend en compte : le harcèlement, la lutte contre toute forme de discrimination, la gestion de crise dans la classe et dans l’établissement.
La coéducation réussie avec les familles, c’est l’attention portée à l’accueil, à la communication, à la parole des parents.
Les pratiques partenariales s’appuient sur l’ensemble de la communauté éducative, les collectivités territoriales et les associations. Les liens développés entre l’établissement et son environnement contribuent à la qualité du climat scolaire et réduisent les conduites à risques.
La qualité de vie à l’école, c’est l’attention portée à la qualité des temps, des espaces, à la convivialité scolaire et au bien-être.
Une stratégie d’équipe c’est l’attention portée à l’accueil, l’accompagnement, la mutualisation pluriprofessionnelle, la cohérence et la cohésion, la parole d’acteurs, le bien être des personnels.

Source : Site national « Climat scolaire » http://www.cndp.fr/climatscolaire/accueil.html

« Le rôle éducatif de plus en plus prégnant dans les établissements
De nombreux établissements scolaires doivent quotidiennement faire face aux difficultés d’élèves vivant dans des familles touchées par le chômage, la précarité, les difficultés de logement, d’accès aux soins, etc. Les personnels d’éducation comme les enseignants sont de plus en plus souvent confrontés aux problèmes de comportement des élèves et à leur mal-être tant sur le plan personnel que scolaire. Les manifestations d’incivilité, de plus en plus courantes, et d’indiscipline ainsi que les phénomènes d’absentéisme … requièrent une attention conjointe des différents personnels des établissements. Les actes de violence, qui touchent désormais fréquemment les élèves dès leur entrée au collège et concernent aussi de plus en plus les jeunes filles, se sont développés dans certains établissements dont ils perturbent parfois gravement le climat …
La définition d’une politique éducative ne peut être réservée aux seuls établissements réputés les plus
difficiles : c’est souvent dans ceux considérés comme plus favorisés que les élèves sont les plus indifférents à la vie de l’établissement, qu’ils ont le plus faible sentiment d’appartenance collective et qu’ils sont les plus exposés au stress de la compétition scolaire. C’est aussi dans ces établissements que le clivage entre les domaines pédagogique et éducatif est le plus marquant : la sérénité apparente du climat scolaire peut alors facilement masquer la carence ou le peu d’efficacité des objectifs éducatifs. L’élaboration et la mise en oeuvre de la politique éducative dans un collège ou un lycée doivent d’abord prendre en compte le contexte particulier de chaque établissement et se fonder sur un diagnostic réellement partagé par les personnels. »

Source Rapport n° 2011-049 de mai 2011 de l’IGEN « Principe pour l’élaboration d’une politique éducative d’établissement »

Document(s) associé(s) :

pdf/seminaireEPLE_programme_1_.pdf

Répondre