PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

Print Friendly

« En associant leurs parents

tous les enfants peuvent réussir »

Restitution nationale du Chantier – le 11 avril 2015 – Paris VIII

Bibliographie extraite de la rubrique « Accompagnement des familles »

Centre de Ressources www.prisme.asso.org

Supplément gratuit à la « Lettre Mensuelle de PRISME N°134 »

« L’IMPLICATION DES PARENTS COMPTE : elle peut être un levier d’action publique » – Eric MAURIN – In Le Monde – 6 décembre 2013 : Eric Maurin travaille régulièrement sur l’école, il est notamment l’auteur de La Peur du déclassement (2009) ou de L’Egalité des possibles (2002) au Seuil. Pour l’économiste, il faut mener une vraie politique envers les parents. Il réagit aux conclusions du rapport PISA.

AUTORITE EDUCATIVE, la construire et l’exercer – Bruno ROBBES – In Repères pour Agir, Scéren-CNDP-CDDP/CRAP – Les Cahiers Pédagogiques – 16 janvier 2014 : Un ouvrage en partenariat avec les Cahiers pédagogiques qui ouvre de nombreuses pistes pratiques pour exercer vraiment une « autorité éducative » en collège et lycée. Des témoignages, des exemples, y compris à l’étranger. Et une solide et indispensable réflexion sur ce qu’est ou doit être l’autorité.

DES CRECHES AIDENT LES PARENTS à trouver un emploi – In IEPC – 31 janvier 2014 : Afin de permettre aux parents de jeunes enfants sans activité professionnelle d’accéder au monde du travail, l’association IEPC a créé un réseau de crèches en région Ile de France liant la garde des enfants et l’accompagnement professionnel. Région : Île-de-France Sur le vif : « Dans le parcours d’un individu, la pauvreté doit rester un épisode,

PERSEVERANCE SCOLAIRE : les parents, êtes-vous là ? – Julie PHILIPPON – In Actualités CANADA – 14 février 2014 : Saviez-vous que cette semaine, nous allons souligner la persévérance scolaire ?  Non ?  Êtes-vous un parent ? D’un enfant d’âge scolaire ? C’est quand la dernière fois que vous avez ouvert son sac d’école? Que vous l’avez questionné sur sa journée ?

« Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins

les idées noires » Pierre DAC

PENSER EN COHERENCE les relations structures familles à l’échelle d’un territoire – In Expérithèque – 21 mars 2014 : Dès l’entrée à l’école maternelle et sous une forme participative, élaborer de façon cohérente les relations école-famille à l’échelle d’un territoire dans un principe

PARENTS ET ENFANTS, ACTEURS DES PROJETS EDUCATIFS TERRITORIAUX ? – Frédéric JESU – In Pratiques Sociales – le 17 octobre 2014

Frédéric Jesu, pédopsychiatre de service public, consultant, formateur, militant associatif : « Les réalités familiales contemporaines sont multiples et complexes… » En quoi les questions de famille(s) et de parentalité(s) vous paraissent-elles constituer, représenter, faire partie des enjeux contemporains ? Parleriez-vous de famille et/ou de parentalité ?

PARENTS-ECOLE : sortir de l’incompréhension réciproque – Témoignages – In Les Cahiers Pédagogiques – 28 avril 2014 : Après le nuage médiatique des journées du retrait de l’école, que garder des réunions, conseils d’école ou rencontres qui ont suivi ?

SOUTENIR ET CONTROLER LES PARENTS – Le dispositif de parentalité – Gerard NEYRAND – In Erès – 5 mai 2014 : La parentalité est aujourd’hui un thème majeur de préoccupations qui, au-delà des spécialistes, touche l’ensemble de la société. Gérard Neyrand analyse ici la montée en puissance de cette notion depuis son investissement par les sciences humaines dans le cadre d’une clinique du lien, jusqu’à sa popularisation politico-médiatique récente.

COEDUQUER SON ENFANT QUAND ON EST SEPARE – Exercice de la coparentalité dans la vie quotidienne et dans les relations avec l’École – In UNAF – 27 mai 2014 : Les parents restent parents, même quand ils ne vivent plus en couple. Pour éclairer le débat public, donner avis aux pouvoirs publics et apporter la voix des familles, l’UNAF s’est intéressée à la façon dont les parents séparés exercent leur autorité parentale et éduquent leur enfant. Exercer son autorité parentale.

 « L’objectif de l’éducation devrait être de projeter chacun(e) dans l’aventure d’une vie à découvrir à orienter à construire… donc « dépasser l’école de la compétition » ». Albert JACQUARD

POUSSER LES PARENTS A JOUER AVEC LEURS ENFANTS à la maison pour favoriser les apprentissages, à l’école ECLAIR P. Marcelin à Nîmes – In Expérithèque – 20 juin 2014 : Jouer à la maison pour mieux apprendre à l’école. Les parents des élèves de notre école ne jouent pas beaucoup avec leurs enfants et n’ont pas conscience des effets bénéfiques.

ACCUEILLIR LES PARENTS ET LES ENFANTS, enjeux de territoires – Guide d’expériences, de méthodes et de réflexions en Massif central – In ACEPP – 25 juin 2014 :   Ce guide, de 60 pages témoigne des réalisations du programme APEMAC mené durant cinq années sur plus de trente territoires disséminés dans les six régions du Massif central. Durant ce programme, l’Acepp, ses fédérations en Massif central et les Foyers ruraux en Saône-et-Loire ont accompagné les parents, les habitants.

PARENTS, UN LIEN A TISSER – Pierre PERIER – In néo.snuipp.fr

Extrait : Quelles sont les logiques que développent les parents face à ces inégalités ? « Il faut bien avoir à l’esprit que tous les parents souhaitent la réussite de leur enfant mais les familles ont-elles les ressources et les compétences pour apporter leur soutien ? Non. Est-ce compris et perçu par l’école ?

DE L’EDUCATION AU NUMERIQUE … des parents – In Parents 3.0 – 26 juin 2014 : Chers parents, On parle beaucoup, et à très juste titre, de l’éducation au numérique des enfants, et c’est une excellente chose. Nous vivons effectivement dans une société où le numérique irrigue la plupart de nos actions, que nous le voulions ou non.

UN DISPOSITIF FAVORISANT LE CLIMAT SCOLAIRE : le lieu échange parents – Lucie WOLF – In Eduveille – 3 juillet 2014 : La spécificité du collège dans lequel j’ai été accueillie est le lieu échange-parents. Lors de ma visite, j’ai eu la chance de découvrir ce lieu, qui a vu le jour il y maintenant cinq ans et de rencontrer l’adulte relais responsable de l’espace qui est une personne extérieure à l’établissement.

TENSIONS « VISIBLES » ET CONFLITS « DURS » dans les relations école-parents (rapport) – In Le Nouvel Obs – 13 juillet 2014 : Les ten­sions entre les parents et l’école sont de « plus en plus visibles » et des conflits « durs » sont appa­rus, comme sur l’éducation à l’égalité fille-garçon, selon un rap­port par­le­men­taire publié mer­credi pré­co­ni­sant de faire entrer davan­tage les familles dans les établissements.

LES REAAP : LE PARI DU RESEAU pour soutenir et accompagner les familles – In Val d’Oise – 21 août 2014 : De la conférence de la famille de 1998 à aujourd’hui, les Réseaux d’Écoute, d’Appui et d’Accompagnement des Parents (REAAP) soutiennent, animent et mettent en réseau depuis plus de 15 ans des actions et des acteurs.

BROCHURE SUR L’EXERCICE DE L’AUTORITE PARENTALE en milieu scolaire – In Eduscol – le 4 septembre 2014 – La brochure sur l’exercice de l’autorité parentale en milieu scolaire est un guide à destination des parents d’élèves et des professionnels de l’éducation pour faciliter le dialogue, éviter les conflits et indiquer les médiations possibles.

DIX CONSEILS POUR BIEN GERER LES RELATIONS PARENTS-ENSEIGNANTS – Jean-Louis AUDUC – In L’Expresso Le Café Pédagogique – le 15 septembre 2014 « L’école n’apparaît plus comme l’élément structurant d’un futur réussi quand ceux qui sont exclus précocement comme ceux qui ont mené leurs études jusqu’au bout se trouvent discriminés dans l’accès à l’emploi ». Dans cette situation, comment recevoir les parents d’élèves ?

ETRE PARENTS AUJOURD’HUI : UN JEU D’ENFANTS ? – Colette BAUBY, Marie-Christine COLOMBO – In ERES – 2014 – Naître du désir de ses parents s’impose comme une norme sociale. Tout ou presque est supposé affaire de choix, de décision individuelle. Rien ne va plus de soi, c’est une liberté et une responsabilité lourdes à assumer : les parents vivent sous l’injonction sociétale de performance.

COMMUNIQUER AVEC LES PARENTS POUR LA REUSSITE DES ELEVES – Benjamin CHEMOUNY – In Editions Retz – 2014 – Benjamin Chemouny est Professeur des Écoles depuis une quinzaine d’années ; il a exercé dans des milieux variés, de l’enseignement spécialisé à la ZEP. Il milite pour une place accrue de la communication à l’école, dans la formation initiale et continue afin de renforcer la professionnalisation du métier.

PRATIQUES FAMILIALES ET REUSSITE EDUCATIVE LES INEGALITES ENTRE ENFANTS DES QUARTIERS DE L’EDUCATION PRIORITAIRE ET ENFANTS DE QUARTIERS DE CENTRE – VILLE – In Trajectoires, AFEV, UNAF – le 24 septembre 2014 – Nature de l’enquête et précisions méthodologiques > Objectifs de l’enquête et thématiques traitées, LA FAMILLE COMME RESSOURCE DETERMINANTE POUR S’OUVRIR AU MONDE.

« Quel que soit l’être de chair et de sang qui vient à la vie, s’il a figure d’homme, il porte en lui le droit humain.  Jean JAURES

VITRY : AU COLLEGE RABELAIS, LES PARENTS INVESTISSENT LEUR ESPACE – In La Croix – le 13 octobre 2014 – Instaurés par la loi de « refondation » de l’école de 2013, les espaces parents n’ont pas encore trouvé leur place dans tous les établissements. Alors que les élections des délégués de parents d’élèves viennent d’avoir lieu, reportage au collège François Rabelais, à Vitry-sur-Seine, où les familles ont transformé leur salle.

TRAVAILLER AVEC LES FAMILLES – Parents-professionnels : un nouveau partage de la relation éducative – Laurent OTT – In Editions Erès – 1er avril 2014 : Le travail avec les familles est devenu une  » figure obligée du travail social « . Pourtant, passé cette certitude, les interrogations commencent : les parents sont-ils démissionnaires ou abandonnés ? Les pratiques usuelles que l’on rencontre au fil des institutions sont également contradictoires : entre pénalisation, stigmatisation, responsabilisation, requalification.

ANALYSEUR, MYTHE, DISPOSITIF : LES NOUVEAUX ENJEUX DE LA PARENTALITE – Gérard NEYRAND – In Pratiques Sociales – le 17 octobre 2014

Gérard Neyrand, sociologue, professeur à l’université de Toulouse : « Répondre véritablement à cette question implique de déconstruire une situation sociale extrêmement complexe… » En quoi les questions de famille(s) et de parentalité(s) vous paraissent-elles constituer, représenter, faire partie des enjeux contemporains ?

JOURNEE PARENTALITE, LE 10 SEPTEMBRE 2014, A LA FEDERATION GENERALE DES PEP – In L’Observatoire de la Réussite Educative – Introduction de Jean-Pierre Villain, Président de la Fédération Générale des PEP Selon Jean-Pierre Villain, on peut entendre trois choses par parentalité, ce qui ne veut pas dire que ces trois niveaux ne seraient pas compatibles ou cohérents entre eux : – le statut juridique des parents définis par les textes.

L’UNAF MET EN LIGNE LES « CHIFFRES CLEFS DE LA FAMILLE » – In Union Nationale des Assocations Familiales (UNAF) – le 17 novembre 2014 – Nombre de naissances, nombre idéal d’enfants, différence de niveau de vie entre couples avec et sans enfants, besoin non satisfait en modes de garde de la petite enfance… En 17 chiffres et 20 graphiques, l’UNAF met en ligne un aperçu synthétique de la situation des 17 millions de familles.

LES ENJEUX DE LA PARENTALITE – Roselyne BECUE-AMORIS – Alain BOUREGBA – Jacques DAYAN – Dominique FAVRE – Aniela FEO – Herve HAMON – Francoise JARDIN – Joelle LALANNE – Josette LECLERC – Endrika ONG – Hanna ROTTMAN – Catherine SELLENET – Francoise TENDRON – Verena THORN – In Editions ERES – 2014 (1ère édition 1999) – Y-a-t-il des conditions optimales pour le développement psychique d’un enfant ? Quelle est la nature des liens qui s’établissent entre l’enfant et ses parents ? Si l’enfant ne peut rester dans sa famille est-il souhaitable ou non de favoriser des rencontres avec elle ?

QUAND LES PARENTS DES QUARTIERS POPULAIRES SE TRANSFORMENT EN UNIVERSITAIRES – Aude LORRIAUX – In Slate.fr – le 28 novembre 2014 – Depuis 2005, une trentaine d’Universités Populaires de Parents se sont créées en France, à l’initiative d’un mouvement parental et éducatif: l’Acepp. Ces universités permettent aux parents de contribuer à la recherche en sciences de l’éducation, mais aussi de redynamiser leur territoire et d’en devenir des portes-paroles aguerris.

LES PARENTS A L’ECOLE – In Le Nouvel Educateur, ICEM Pédagogie Freinet – N°220 – Décembre 2014 – La démocratie ça se prépare !, « Accueillir les parents à l’école, c’est possible ! », Les parents à l’école, Regards multiples Accueillir les parents, un parti?pris de tous les jours, Catherine Chabrun.

« Aucune carte du monde n’est digne d’un regard si le pays de l’utopie n’y figure pas… » Oscar WILDE

L’ATELIER DES FAMILLES UN RESEAU DE PARENTSWEB-SERIE ENFANT 3.011 décembre 2014 : L’Atelier des familles, dans le cadre de sa recherche sur la parentalité vous invite à découvrir une web-série sur la parentalité : « Enfant 3.0? !Cette web-série a été réalisée par deux parents de l’association, professionnels de l’audiovisuel.

RELATIONS ECOLE-FAMILLE : DISPOSITIF OUVRIR L’ECOLE AUX PARENTS POUR LA REUSSITE DES ENFANTS – année scolaire 2014-2015 – In Ministère de l’Education Nationale – Bulletin Officiel n°47 du 18 décembre 2014 Texte adressé aux préfètes et préfets de région ; aux rectrices et recteurs d’académie ; aux préfètes et préfets de département ; aux inspectrices et inspecteurs d’académie-directrices et directeurs académiques des services de l’éducation nationale.

PARENTS-ECOLE : DES RELATIONS ENCORE EN DEVENIR ? – Annie FEYFANT – In Eduveille En juillet 2014, un rapport d’information, déposé par la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale, portait sur les relations entre l’école et les parents. Il marque la nécessité d’une alliance au service de la réussite éducative. Ce rapport n’est qu’un parmi tant d’autres rapports, études, analyses

FAIRE EQUIPE AVEC LES PARENTS POUR MIEUX VIVRE L’ECOLE – In Expérithèque – 2015 – Ecole maternelle Edouard Vaillant – NIMES – Ouvrir les portes de nos classes pour mieux accueillir les parents. A plusieurs reprises de l’année, nous invitons les parents à prendre part à la vie de la classe.

QUELLES EVOLUTIONS DES RELATIONS COEDUCATIVES ENTRE FAMILLES, BENEVOLES ET PROFESSIONNELS AU SEIN ET AUTOUR DES CENTRES SOCIAUX ET SOCIO-CULTURELS ? – Frédéric JESU – In Journée parentalité du REAAP de l’Yonne14 novembre 2014 : Familles et centres sociaux dans un environnement social et sociétal en mutation Les réalités familiales contemporaines sont multiples et complexes. On les dit souvent problématiques, mais ces réalités reflètent surtout les formidables capacités d’adaptation – et parfois d’anticipation – que développent les familles pour faire face aux mutations.

FAMILLES ET SOINS INSTITUTIONNELS – In Editions Eres n°206 – décembre 2014 Longtemps, les soins aux enfants et adolescents dans les institutions ont peu pris en compte l’interdépendance des positions dans la famille. Au contraire, aujourd’hui, l’ouverture du champ thérapeutique à la famille est constante, et ce dès les premières consultations et dans des pratiques innovantes comme les dispositifs de soutien.

FAMILLE ET SOCIÉTÉ : Évolution des structures, des fonctions de la famille et devenir de l’institution – Roger BENJAMIN – In L’Harmattan – Février 2015 – La famille est définie comme étant le groupe social visant à assurer principalement à ses membres une certaine sécurité affective et la meilleure insertion possible dans la société. L’auteur tente de fixer les traits fondamentaux de la famille moderne, d’indiquer les facteurs susceptibles d’expliquer les évolutions dans la société.

EVALUATION DE LA POLITIQUE DE SOUTIEN A LA PARENTALITE (MAP – volet 1) – In Inspection Générale des Affaires Sociales – Février 2013 – 1. La construction progressive mais inachevée de la parentalité comme politique publique 1.1. L’émergence de la parentalité comme concept et comme politique publique 1.1.1. L’invention du concept de parentalité 1.1.2. La définition de la parentalité selon le comité national de soutien à la parentalité.

OUVRIR L’ECOLE AUX PARENTS, L’ECOLE JEAN MOULIN A NIMES (éducation prioritaire) – In Respire – le 9 février 2015 – Les parents et l’École sont conjointement responsables de l’éducation des enfants – élèves. Un projet, mené au sein de l’école élémentaire Jean Moulin (REP+ Romain Rolland, Nîmes), cherche à donner une réalité à ce principe de coéducation en développant une politique d’ouverture de l’Ecole aux parents organisée.

UN GROUPE D’ANALYSE DE SITUATIONS PARENTALES – Pierre CIEUTAT – In Regards croisés, revue de l’analyse de Pratiques professionnelles n°5 – le 19 mars 2015 Introduction Que réserve le 5ème numéro de cette Revue dont la parution coïncide avec l’arrivée du printemps ? Dans ce numéro comprenant sept textes, il sera d’abord question d’une recherche menée en Suisse romande et portant sur la perception globale des étudiants quant au développement de leur pratique réflexive lors de séminaires d’analyse de pratrique vécus en formation initiale.

LE GUIDE PIAU : LES DROITS DES ELEVES ET DES PARENTS D’ELEVES – Valérie PIAU – In L’Etudiant 31 mars 2015 : Il va falloir vous y faire. Ce petit livre vert, ses modèles de courrier , vous allez En 300 pages, le Guide Piau Les droits des élèves et des parents d’élèves fait le tour des malheurs de l’école, de la maternelle au lycée. Que faire en cas de refus

RELATIONS ECOLES-PARENTS : VERS UN « COLLEGE DE PARENTS » AVEC DROIT D’AUTO-SAISINE ? (Rapport parlementaire) 19 août 2014 : “Pour améliorer la relation entre les parents et l’école, il n’y a pas de ‘recette’ spécifique, donc pas de circulaire possible”, indique à AEF Valérie Corre, député (SRC, Loiret)

« Il faut nous réformer nous-mêmes d’abord, en évitant que, révolutionnaires hors de la classe, nous soyons d’autoritaires réactionnaires avec nos élèves » Célestin FREINET

LES RELATIONS ECOLE-FAMILLES A L’HEURE DE LA PROXIMITE – In Institut Français de l’Education (IFE) – n°34, 2014/2 – Dossier Les logiques scolaires de la proximité aux familles, Frédérique Giuliani, Jean-Paul Payet “Votre enfant dans ma classe”. Quel partenariat parents-enseignante à l’issue du premier entretien ? Les enseignants dans l’entretien individuel avec les parents : entre souci de la relation et exigence d’efficacité.

GOUVERNER LES FAMILLES, LES CLASSES POPULAIRES A L’EPREUVE DE LA PARENTALITE PAR M. BOUCHER – In L’Harmattan – 2011 – Depuis plusieurs décennies, la responsabilisation éducative des familles des classes populaires est devenue une préoccupation forte pour les institutions soucieuses de l’intérêt et de la protection des enfants mais aussi pour celles qui sont directement préoccupées par la gestion des « turbulences urbaines ».

LA RELATION ECOLE-FAMILLE – In Académie de Poitiers – le 28 juillet 2008 – Les fiches jointes ont été préparées dans le cadre de journées de stages « école-famille » au cours desquelles parents et enseignants de la circonscription de Cognac ont réfléchi ensemble. Ces fiches pourront être utiles à toute équipe éducative soucieuse de clarifier le fonctionnement de son école.

FAMILLE ET SOCIÉTÉ : Évolution des structures, des fonctions de la famille et devenir de l’institution – Roger BENJAMIN – In L’Harmattan – Février 2015 – La famille est définie comme étant le groupe social visant à assurer principalement à ses membres une certaine sécurité affective et la meilleure insertion possible dans la société. L’auteur tente de fixer les traits fondamentaux de la famille moderne, d’indiquer les facteurs susceptibles d’expliquer les évolutions dans la société contemporaine.

PRIVILEGIER LES RELATIONS FAMILLE-ECOLE – Catherine CHABRUN – In Le Nouvel Educateur – décembre 2014 Un article de Marie-Pierre Fontana et de Christine Lemoine, Le Nouvel Educateur n°220 « Les parents à l’école », Les relations familles-enseignant(e) dans un dispositif de FLE.

PARIS : ECOLE PAJOL – RENFORCER LES RELATIONS DE L’ECOLE AVEC LES FAMILLES – In Expérithèque – Novembre 2014 – Mettre en place des actions qui facilitent pour les familles, notamment les familles éloignées de l’école, la compréhension des codes de l’école et des conditions des apprentissages.

PARENTS-ECOLE : dialogue impossible ? – Flora YACINE – In Sciences Humaines – 2011

« A force de sacrifier l’essentiel à l’urgence, on finit par oublier l’essentiel de l’urgence » Edgar MORIN

COMMUNIQUER AVEC LES PARENTS POUR LA REUSSITE DES ELEVES – Benjamin CHEMOUNY – In Editions Retz – 2014

Benjamin Chemouny est Professeur des Écoles depuis une quinzaine d’années ; il a exercé dans des milieux variés, de l’enseignement spécialisé à la ZEP. Il milite pour une place accrue de la communication à l’école, dans la formation initiale et continue afin de renforcer la professionnalisation du métier.

DU « SOUTIEN A LA PARENTALITE » A LA PRISE EN CONSIDERATION DES REALITES FAMILIALES ET DE LA CONDITION PARENTALE : comment promouvoir aujourd’hui des relations co-éducatives dans et hors de l’école ? Frédéric JESU – 2011 Il est important de connaître et de faire connaître les REAAP, ce qu’ils sont et ce qu’ils ne sont pas, et les actions qu’ils suscitent, encouragent et relient sur un territoire à chacune de ses échelles. Il faut tout d’abord faire connaître les REAAP aux parents, à leurs associations,

PARENTS PARTENAIRES DE L’EDUCATION – Jean-Pierre POURTOIS, Huguette DESMET – Rapport final d’Août 2013 – In Fédération Wallonie-Bruxelles, Université de MONS

I. Présentation de la recherche-action 1. La problématique A. Pratiques éducatives et milieu social B. Langage et milieu social C. Les relations école-famille 2. Les finalités 3. Les objectifs opérationnels 4. L’alliance entre les sphères politique, scientifique et pédagogique 5. La conceptualisation.

Publication présentée à l’Université d’été de PRISME / FGPEP de Juillet 2014

 

livret

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JACQUES RISSO

NOS CHANTIERS « PRISMES » :

* Organisation du Colloque du 3 avril 2013 pour la ville de Paris intitulé : « La qualité des relations entre les familles et l’école, Facteur de réussites éducatives et de cohésion sociale »

* Animations de « Cafés des parents » pour des collectivités notamment Le Pré Saint Gervais (en cours)

* Interventions lors de journées organisées par « Lire et Faire Lire »

* Supervisions pour lieux d’accueil enfants-parents (LAEP)

* Réalisation d’un ouvrage « Guide Parents » pour la Fédération Générale des PEP (à paraître prochainement.)

COEDUCATION : QUELLE PLACE POUR LES PARENTS ? – Annie FEYFANT – Extraits de l’Institut Français de l’Education (IFE) – n°98 – Janvier 2015

COÉDUCATION, COLLABORATION OU COOPÉRATION ?

« Les parents sont passés d’une position d’“assujettis” à l’égard de l’école, puis de partenaires, d’usagers, voire de consommateurs, avant de devenir des “coéducateurs”» (Fotinos, 2014b).

Les typologies d’implication des parents ne manquent pas : selon les styles (Epstein, voir plus haut) ou selon les formes d’implication, information consultation ; coordination et concertation ; coopération et partenariat ; co-gestion et fusion (Larivée, 2011).

La coéducation

La coéducation est le plus souvent envisagée dans un contexte difficile, social ou scolaire. Cette relation parents-professionnels, souvent associée à la notion de soutien à la parentalité et analysée d’un point de vue clinique, interroge «l’éduquer ensemble, avec, ou côte à côte», dans le cadre de la petite enfance. Il n’en reste pas moins que cette notion mérite d’être interrogée pour mieux en comprendre, non pas forcément le sens, mais le mode d’emploi (Rayna, Rubio & Scheu, 2010).

Qu’entend-on actuellement par coéducation ? Il s’agit d’une «relation entre éducateurs dits “premiers”, que sont les parents, et éducateurs professionnels qui œuvrent en parallèle […] ou/et successivement lorsque l’enfant grandit […] en tout cas en alternance avec les parents» (Rayna & Rubio, 2010). Cette relation s’entend plus facilement pour la petite enfance, en termes de socialisation, de développement, de premiers apprentissages, avec un partage des responsabilités aisé ou malaisé, selon les cultures, les histoires nationales, etc. L’ouverture des institutions aux parents ne signifie pas pour autant ouverture du dialogue et volonté d’un dispositif avec les parents, «relevant davantage […] d’une recherche de rencontre entre coéducateurs, impliquant réciprocité et ouverture à l’altérité» mais plutôt pour les parents (transmettre des bonnes pratiques, former à la parentalité).

«Certaines écoles se réfèrent [au] cadre réglementaire comme à des obligations minimales tandis que d’autres élaborent des projets spécifiques et présentent des démarches originales dans cette perspective» (Asdih, 2012).

Les modalités de coéducation sont multiformes, selon les structures, les pays : alternance-simultanéité, continuité-discontinuité, division-partage des interventions et responsabilités. Le Québec, où l’institution promeut la collaboration et les partenariats, propose un modèle éducatif sans doute plus proche de la notion de coéducation, basé sur une conception partagée de la réussite scolaire, visant une meilleure insertion sociale, le développement personnel, et qui, pour Meuret (in Fotinos, 2014a), est moins sujet aux contradictions françaises qui visent la réussite mais privilégient un apprentissage déconnecté de l’action (économique). En Italie, certaines communes renforcent les liens entre crèches, écoles maternelles, lieux d’accueil enfants-parents autour d’une culture de la petite enfance. Au Danemark, les parents participent à la construction de projets préscolaires (voir Rayna, Rubio & Scheu, 2010).

« Le pouvoir naît de l’action concertée, liée à la pluralité et à la liberté » Hannah Arendt

La coopération

Si la coéducation est plutôt mise en avant pour l’éducation pré-primaire (crèche, école maternelle), la coopération est un moyen de pallier les difficultés rencontrées par l’enfant, les parents ou les enseignants. On l’évoque pour les problèmes comportementaux, de violence, la gestion de l’absentéisme (Angleterre), mais aussi pour créer du lien social (Suisse). Le processus coopératif semble être, dans la plupart des cas, à l’initiative des enseignants, et est fortement dépendant du capital scolaire des parents, à même de répondre ou non à des situations de rupture et d’être, plus globalement, en adéquation avec les exigences scolaires (Millet & Thin, 2005 ; Verba, 2006).

En France, la loi d’orientation de 2013 précise que la coopération «doit se concrétiser par une participation accrue des parents à l’action éducative dans l’intérêt de la réussite de tous les enfants».

«Partager l’éducation consiste à envisager les complémentarités, favoriser la porosité entre tous les espaces et temps éducatifs en mobilisant l’ensemble des acteurs du système» (Gaussel, 2013). Au Danemark ou en Italie, cette complémentarité se traduit par une mutualité des apports, par une co-construction des projets éducatifs préscolaires ou pré-primaires (Broström, 2000 ; Picchio & Musatti, 2000 ; cités par Rayna et al., 2010) pouvant aller jusqu’à une collaboration dans la construction des curricula (toujours pour le préscolaire).

En France, l’enquête (2012-2013) auprès des directeurs d’école (maternelle et élémentaire), déjà citée, montre que si une majorité d’écoles (86 %) a réalisé au moins un projet éducatif avec les parents, la moitié seulement l’a co-construit avec les parents (Fotinos, 2014a).

« La démocratie et la laïcité sont identiques parce qu’elles n’ont pas besoin d’un recours surnaturel pour se fonder » Jean JAURES

La collaboration

La notion de collaboration est associée à celle de réussite éducative : collaborer dans un but commun. Glasman, en 1997, se demande si le rapprochement des parents suffit à garantir une meilleure réussite, Chauveau (2000, cité par Asdih, 2012) considère qu’elle vient enrichir des moyens pédagogiques et didactiques efficaces, sans oublier toutes les contributions à l’apprentissage du métier d’élève (valeurs, compétences, socialisation, etc.) et tout ce qui participe au bon fonctionnement d’un établissement (conditions de scolarisation, sécurité, climat scolaire, processus de régulation).

On trouve ici ou là des pratiques collaboratives, souvent faites d’échanges passant par l’écrit. Le «cahier des réussites» est utilisé en maternelle et au primaire. C’est un document qui décrit les savoir-faire de l’enfant à l’école, sous forme de schémas et de phrases courtes. Les parents y apportent leur contribution en indiquant si les savoir-faire réalisés à l’école le sont aussi à la maison, et ce, trois ou quatre fois sur l’année. «La collaboration avec les parents se construit autour des compétences de l’enfant, avec une forme d’éducation “externalisée” de l’école» (Asdih, 2012). On peut également citer les clubs «Coup de pouce», axés sur l’apprentissage de la lecture-écriture en cours préparatoire, pour des élèves à risque de décrochage. Le principe étant de donner aux plus démunis le soutien qu’ils ne trouvent pas le soir et aux parents les aides et informations pour assurer le suivi de leur enfant : «Pleinement associés à l’action, les parents contractent un certain nombre d’engagements concernant leur participation à la vie du club et l’accompagnement quotidien de leur enfant à la maison».

BREST

« EN ASSOCIANT LES PARENTS, TOUS LES ENFANTS PEUVENT RÉUSSIR »

« EN ASSOCIANT LEURS PARENTS, TOUS LES ENFANTS PEUVENT REUSSIR » – Rapport Final du travail des chercheuses de Brest

LaBoratoire d’Etudes et de Recherche en Sociologie – Université de Bretagne Occidentale 2014

– L’éducation en travaux : le secteur social et médical – Histoires de rencontres entre parents, enfants et professionnels du secteur médico-social

– L’éducation en travaux : l’école – Histoires de rencontres entre parents, enfants et enseignants

– L’éducation en travaux : Associations engagées sur les questions éducatives (Histoires de rencontres entre parents, enfants, bénévoles militants et professionnels de l’Education populaire)

– Synthèse de la recherche-action 2010/2014

PRISME : PRromotions des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs

www.prisme.asso.org – ISSN 1954 3867

45, rue de Condé – 77260 LA FERTE SOUS JOUARRE

01 60 09 23 74 – prisme.reso@orange.fr

Siret 488 186 495 00013 – APE 9499Z – Parution JO 3877 du 19/04/1983 sous le n°1/13853 Modification le 27/05/2004 (JO 19/06/2004)

Directeur de publication : Jean ROUCOU, président de l’Asso-réseau PRISME

Réalisation : Aude DEPARIS, secrétaire de PRISME

Le 11 avril 2015

Répondre